Trois de Valérie Perrin

J’ai lu rapidement et j’ai aimé.


Je l’aimais d’Anna Gavalda

Une fille se fait larguer par son mari. Il part et elle reste avec les deux enfants. Son beau-père lui explique pourquoi il vaut mieux que ça se passe comme ça.

J’ai adoré.


Chercher le vent de Guillaume Vigneault

Le héros essaie d’en faire le moins possible, mais le succès, l’argent et les femmes lui sourient. L’histoire est un peu tiré par les cheveux. Elle est quand même très belle, un peu road trip, un peu pilote de brousse. Elle n’est pas impossible. Il y a des romans à l’eau de rose. Celui-ci embaume la testostérone. C’est bien écrit. Je voulais terminer avant d’éteindre.


Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

C’est la folie, la vieillesse, la vie des bois, le bonheur et la plénitude trouvée. Les vieux ne sont pas sexy dans la vie de tous les jours, mais dans ce livre ils sont des héros en plein contrôle de leurs vie.

C’est touchant, attachant et tendre.