La Sirène de Camilla Lackberg

Une bonne histoire. J’ai tourné les pages rapidement, surtout vers la fin. J’avais hâte de savoir.


Comme un roman de Daniel Pennac

C’est un must pour qui enseigne. Je peux cocher.

C’est un must pour qui enseigne. Cela dit, je suis bien heureuse de ma lecture. J’ai passé un bon moment. J’aurais du lire au complet quand j’étais plus jeune. Je ne me serais peut-être pas sentie obligée de terminer toute lecture commencée.


Un été près de la mer d’Anne Philipe

C’est poche de commencer un livre et de ne pas le trouver bon. Suis-je sur une séquence statistiquement rare ou suis-je tout simplement dans de mauvaise dispositions pour lire? Ça concorde avec mon retour au tricot. Ne me parlez surtout pas de corrélation. Je vais péter un plomb.

N’empêche! Mes dernières lectures ont été décevantes. J’ai peut-être perdu un peu de mon modjo. Comment c’est arrivé?

OK… Assez de mes états d’âme. Parlons du livre! L’histoire n’est toujours pas claire, mais j’ai aimé le rythme, l’émotion, l’atmosphère. Pas un grand livre, mais je voulais me rendre à la fin. Il faisait beau. Ça sentait bon.


Une joie féroce de Sorj Chalandon

Je n’ai pas détesté. J’ai trouvé ça un peu lourd, surtout au début. J’ai fait l’erreur de lire en parallèle deux livres qui traitent du même cancer. J’ai fait une overdose.

Le braquage, j’ai aimé.

Je reste une fan de Sorj.