Cet instant-là de Doublas Kennedy

Au début, c’était divertissant et touchant. Et puis il est tombé dans une phase cucu. Je me disais : « Ho non. Comme c’est dommage. On était pourtant bien partis. » Et puis c’est devenu passionnant. Je n’arrivais plus à m’en détacher.

Publicités