Cet instant-là de Doublas Kennedy

Au début, c’était divertissant et touchant. Et puis il est tombé dans une phase cucu. Je me disais : « Ho non. Comme c’est dommage. On était pourtant bien partis. » Et puis c’est devenu passionnant. Je n’arrivais plus à m’en détacher.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s