À toi pour toujour, ta Marie-Lou de Michel Tremblay

Le dialogue qui mélange 2 groupes et 2 époque, pas trop pour moi. Toutefois, j’ai beaucoup aimé la fin.


L’homme aux chats de Michèle Ouimet

À ne pas lire au lit avant d’éteindre. Après une mauvaise nuit, j’ai lu sur le bord de la piscine. Je n’ai pas aimé la fin. Elle ne s’accorde pas avec l’histoire. Elle n’est pas satisfaisante. Mais pour le reste, j’ai passé un bon moment. Comme on dit en chinois: short and sweet.


La tache de Philip Roth

Quand un professeur, ancien doyen, dit Le mot, il s’attire les foudres de tous. L’histoire est celle de Colman Silk, un homme autrefois admiré.

C’est long et lent, mais c’est plutôt bien écrit. J’avais des attentes trop élevées.