Un peu, beaucoup, à la folie de Liane Moriarty

J’avais adoré Big Little Lies la série, surtout pour la photographie. La côte ouest m’a fait rêver et Nicole Kidman m’a éblouie. J’avais très hate de découvrir l’auteur en noir sur beige. Je n’ai pas braillé, mais j’ai aimé et j’ai hâte de lire le prochain.

On n’est pas dans l’intrigue du genre « page turner ». On sent que le drame vient et on anticipe le dévoilement qui arrive environ au début du troisième tiers. J’ai adoré que le dévoilement ne soit pas la fin. Il reste des découvertes à faire même aux toutes dernières pages. Toutefois…

Je me confesse. En milieu de livre, j’étais allée lire la fin. Si vous êtes comme moi, vous pouvez le faire sans que rien ne soit vraiment dévoilé.

L’écriture est simple et directe. Peut-être que la version originale aurait été plus satisfaisante à ce point.

Capture d'écran 2019-11-11 00.49.01