La muraille invisible d’Hennin Mankell

Wallander est dépassé par la technologie. C’est agaçant et ça sert un propos du genre on est vieux, même si on est encore bons, on est pas là pour bien longtemps.

À part la partie techno qui n’est pas super crédible (peut-être que ça l’était avant) c’est un sympathique polar. Le vieux grincheux est encore sympathique.


Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

C’est la folie, la vieillesse, la vie des bois, le bonheur et la plénitude trouvée. Les vieux ne sont pas sexy dans la vie de tous les jours, mais dans ce livre ils sont des héros en plein contrôle de leurs vie.

C’est touchant, attachant et tendre.


La vie en chantier de Pete Fromm

Sympa. Pas inoubliable.


Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor

Deux amis qui sont aussi partenaires d’affaires échangent des lettre pendant que Hitler étend son pouvoir. L’amitié en prend un coup. Je n’ai lu que les lettres. J’ai lu en trois soirs.