Dans le jardin de l’ogre de Leïla Slimani

J’avais beaucoup aimé Chanson douce.

Ici j’ai découvert ce qu’est une nymphomane. Un peu étrange.

 

Capture d'écran 2019-11-11 00.47.40


Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin

Super sympa. J’ai adoré le livre. J’ai adoré la fin. J’ai adoré Celui-dont-je-ne-me-rappelle-plus-le-nom.

Capture d'écran 2019-11-11 00.39.09


Un peu, beaucoup, à la folie de Liane Moriarty

J’avais adoré Big Little Lies la série, surtout pour la photographie. La côte ouest m’a fait rêver et Nicole Kidman m’a éblouie. J’avais très hate de découvrir l’auteur en noir sur beige. Je n’ai pas braillé, mais j’ai aimé et j’ai hâte de lire le prochain.

On n’est pas dans l’intrigue du genre « page turner ». On sent que le drame vient et on anticipe le dévoilement qui arrive environ au début du troisième tiers. J’ai adoré que le dévoilement ne soit pas la fin. Il reste des découvertes à faire même aux toutes dernières pages. Toutefois…

Je me confesse. En milieu de livre, j’étais allée lire la fin. Si vous êtes comme moi, vous pouvez le faire sans que rien ne soit vraiment dévoilé.

L’écriture est simple et directe. Peut-être que la version originale aurait été plus satisfaisante à ce point.

Capture d'écran 2019-11-11 00.49.01


Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une… Raphaëlle Giordano

…recette pour une attitude positive.

Ce livre devrait être une prescription qu’on consomme au rythme d’un chapitre par jour pour se remettre sur pied quand rien ne va plus. On est loin de la grande littérature et du chef d’oeuvre. On est dans le remontant sympathique.

Capture d'écran 2019-11-11 00.50.00


La Trilogie berlinoise de Philip Kerr

C’est une brique, mais ça se lit très bien. J’étais captivée. Toutefois, les femmes ne sont, dans ce roman, que des accessoires. Ça sent la misogynie.

Capture d'écran 2019-11-11 00.51.51


Chanson douce de Leïla Slimani

Ça raconte comment une nounou parfaite et obsessive en vient à assassiner les enfant dont elle a la responsabilité. Ho mon Dieu.

Capture d'écran 2019-11-11 00.52.45


Le concile de Pierre de Jean-Christophe Grangé

L’histoire est abracadabrante et à un moment donné il y en a trop. Comme on dit : Pousse mais pousse égal! Enfin. J’ai passé un bon moment.

En prime ce n’est pas une histoire de guerre ni une histoire d’enfant qu’on assassine. Idéal pour apporter à la piscine.

Capture d'écran 2019-11-11 00.53.35