Les os des filles de Line Papin

Deux histoire en une: l’immigration et l’anorexie.

J’ai beaucoup aimé l’histoire d’immigration. On sent la chaleur et l’humidité. J’ai moins aimé les côtés métaphoriques et pétiques.

Publicité

L’été où tout a fondu de Tiffany McDaniel

L’histoire démarre lentement. Il ne se passe pas grand chose. Il faut attendre le milieu du livre pour embarquer.

Comment peut-on être chrétien et être à la fois si méchant?


L’empathie d’Antoine Renand

Je n’ai pas réussi à dépasser les quelques premières pages. Je crois que ce n’est pas pour moi.


D’acier de Silvia Avallone

Deux amie qui vivent dans un monde sordide