La Fabrication de l’aube par Jean-François Beauchemin

Je l’ai trouvé difficile. Le sujet n’est pas réjouissant : la mort, la souffrance, l’incapacité.

Bon j’ai mis sympa pour ne pas mettre éviter, mais ce n’était pas réjouissant. Disons que c’est un livre « songé »…



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s