Une joie féroce de Sorj Chalandon

Je n’ai pas détesté. J’ai trouvé ça un peu lourd, surtout au début. J’ai fait l’erreur de lire en parallèle deux livres qui traitent du même cancer. J’ai fait une overdose.

Le braquage, j’ai aimé.

Je reste une fan de Sorj.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s