Sept ans après… de Guillaume Musso

Les personnages principaux sont deux archétypes opposés du succès. Ils sont faits l’un pour l’autre. Ils se détestent et s’aiment trop. Le volume aurait pu être imprimé chez Arlequin. C’est une grosse guimauve rose qui dégouline de sucre, du Musso à son meilleur.

Il n’y a pas de mots compliqués. L’histoire est juste assez alambiquée pour qu’on garde l’intérêt. Un ‘punch’ ponctue la fin de chaque chapitre ou presque. J’avoue que j’ai lu vite.

J’ai aussi craqué pour les jumeaux.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s