Le liseur de Bernhard Schlink

Époustouflant!

Au début, il me lassait un peu. Je me disais que je n’allais pas endurer trop longtemps ses histoires de cul. Mais j’ai rapidement compris que ce n’était qu’une façon de mettre la table pour quelque chose de plus important.

J’ai trouvé très justes les questions philosophiques. Elles tombent à pic dans ma vie de maman.
– Au sujet de l’analphabétisme, quand est-il trop tard pour apprendre à écrire? Et la projection de cette question sur le parcours scolaire de mon fils.
– Au sujet du respect du choix de l’autre, doit-on intervenir pour sauver quelqu’un qui ne veut pas se sauver lui-même?

Pour faire changement, je n’ai pas lu la fin. Je l’ai braillée.

Bisous et bon restant de vacances.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s