Chercher le vent de Guillaume Vigneault

Le héros essaie d’en faire le moins possible, mais le succès, l’argent et les femmes lui sourient. L’histoire est un peu tiré par les cheveux. Elle est quand même très belle, un peu road trip, un peu pilote de brousse. Elle n’est pas impossible. Il y a des romans à l’eau de rose. Celui-ci embaume la testostérone. C’est bien écrit. Je voulais terminer avant d’éteindre.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s