La muraille invisible d’Hennin Mankell

Wallander est dépassé par la technologie. C’est agaçant et ça sert un propos du genre on est vieux, même si on est encore bons, on est pas là pour bien longtemps.

À part la partie techno qui n’est pas super crédible (peut-être que ça l’était avant) c’est un sympathique polar. Le vieux grincheux est encore sympathique.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s