L’école c’est comme le lavage

J’étais à chercher des solutions pour que mon fils fonctionne mieux en classe quand je suis tombée sur les paragraphes qui suivent.

Faire des adaptations pédagogiques, c’est permettre à ceux qui apprennent différemment d’avancer dans leur cheminement scolaire. C’est aussi enrichir notre collectivité en faisant une place à tous. Lorsque l’on comprend profondément ce qu’est un trouble d’apprentissage, on se rend compte qu’adapter, ce n’est pas une gâterie pour la personne qui en a besoin. C’est une nécessité.

Imaginez un beau chandail assez coûteux qu’il faut laver. Sans faire attention, nous le lavons à la machine avec les autres vêtements. En le sortant de la machine à laver, nous prenons conscience qu’il a été endommagé. L’école est comme ce lavage et les élèves comme ces vêtements. Plusieurs élèves se sortiront bien du système régulier. D’autres ont besoin de méthodes particulières pour que l’on préserve leur intégrité.

J’ai été remuée.

Je l’ai trouvé à la page 44 d’un document qui s’appelle Les troubles d’apprentissage, Guide pour les enseignants. Les auteurs sont Emmanuelle Pelletier, psychologue scolaire et Carole Léger, enseignante ressource. Mars 2004, École Marguerite-Bourgeoys, Caraquet.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s